J’adore cette cane qui me fait penser au dégradé que l’on trouve dans les plumes d’un paon. De plus, j’affectionne particulièrement ces teintes de vert car elles me rappellent le fard à paupière que ma maman portait quand j’étais jeune. Une sorte de madeleine de Proust visuelle. Quand le tissu de pâte s’est créé j’avais littéralement des étoiles plein les yeux. Inutile de vous dire que je m’en suis mise une paire de côté… 😉

12622495_174589032911946_6012109674007015682_o12615539_174589402911909_8259298891606331569_o12593689_174589179578598_1980812845944237972_o12615382_174589479578568_2532927957916840653_o

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.